5 façons d’améliorer son service marketing grâce au Big Data

Les entreprises américaines ont compris l’importance du Big Data, et ce pour chacun de leurs départements (finances, RH, supply chain, R&D, …). De l’autre côté de l’Atlantique, les sociétés françaises accusent encore un retard dans ce domaine (Enquête Deloitte).

Cela est d’autant plus avéré en marketing que les progrès permis par le Big Data sont considérables. Une meilleure expérience client, une meilleure compréhension de leurs comportements afin d’adapter les campagnes marketing ou encore l’anticipation de leurs besoins. Le Big Data va ainsi transformer vos datas et la data externe (provenant notamment des réseaux sociaux, des  GAFA[1]…) en intelligence quantifiable et surtout utilisable.

Pour comprendre comment le Big Data va vous permettre d’optimiser de façon conséquente vos actions en marketing, et donc augmenter votre taux de transformation, 5 possibilités s’offrent à vous :

Le Retargeting :

Le processus est simple : il réside dans l’utilisation des données de navigation stockées dans les cookies des internautes, générés par un code de tracking sur les pages web d’une marque ou d’une entreprise. Cela permettant de diffuser des annonces publicitaires en temps réel sur les sites qu’ils visitent. L’utilisateur reçoit donc une publicité grâce à l’utilisation de ses cookies. L’utilisateur est « reciblé » vers un potentiel besoin.

Le retargeting confère un avantage majeur : il offre l’ultime possibilité de convertir votre prospect ou votre client alors qu’il est déjà passé par tous les autres supports de communication, sans avoir été converti. Une chance de plus d’augmenter votre taux de transformation !

Sa  force réside dans le fait d’interpréter les données récoltées sur les internautes lors de leurs passages sur les autres sites que le vôtre, à interpréter l’information grâce à un algorithme afin de lui proposer la publicité qui, assurément, va l’intéresser.

Le retargeting, grâce à l’utilisation d’un scoring, va également pouvoir évaluer l’intérêt en ROI du placement de bandeaux publicitaires sur les sites que votre prospect aura visité afin de le convertir. Pour cela Jems Group vous propose de mettre en place des algorithmes (tel que Monaco) permettant l’analyse des cookies des utilisateurs.

Le real time marketing et le native advertising :

Le real time marketing également appelé newsJacking ou hijacking a pour principe de rebondir en temps réel sur des actualités chaudes en les détournant à son avantage afin de capitaliser sur l’attention généralisée.

Le native advertising quant à lui, est une tendance du display : la publicité dont le contenu est adapté à l’internaute via l’utilisation d’algorithmes (notamment Real Time Bidding) est intégrée de manière subtile et adéquate dans les résultats, les flux (il s’agit ici de liens ou de référencements sponsorisés) ou même les contenus (articles ou guides sponsorisés).

Ces deux notions ne sont rendues possibles que grâce au Big Data et par la mise en place de différents algorithmes comme les algorithmes de recommandation.

Le marketing prédictif :

Le Big Data permet aussi d’anticiper les réactions des consommateurs grâce à la construction de modèles basés sur l’analyse de nombreuses données (statistiques, comportementales, conversationnelles, sémantiques, visuelles, etc.). Certaines actions de vos consommateurs ou même des entreprises, peuvent ainsi être prédites avec pour but premier leur fidélisation. Aujourd’hui vous pouvez aller au-delà du data mining grâce à la géolocalisation, à l’analyse en temps réel, aux bases de données en temps réels, et à l’ouverture de certaines API qui vont permettre de corréler et de croiser les informations. Le machine learning (l’apprentissage automatisé des données) va être utilisé dans ce but.

Une étude récente de Deloitte démontre d’ailleurs que le marketing prédictif est l’une des tendances fortes en 2015.

Personnalisation de l’information :

Vous aurez également la possibilité de mettre en place un Customer Data Platform (CDP) afin d’exploiter la connaissance client ou un DMP (Data management plateform). Le Big Data va permettre de surcroit l’ajout de données externes. Si votre activité réside dans un site marchand, grâce au Big Data vous pourrez tracer les parcours clients à l’aide de collecteurs qui vont les conserver. Une fois que cela est effectué, Jems Datafactory va récupérer ces collecteurs afin d’analyser les données. L’importance des quantités de données impose l’utilisation du Big Data pour une réelle personnalisation de l’information.

Le marketing automation :

Enfin, il existe des techniques et des outils qui vont automatiser les tâches répétitives en déroulant des scénarios marketing préconçus, dans le but de stimuler vos prospects dans l’avancement de leurs processus d’achat. Le marketing automation n’est toutefois pas toujours efficace et il convient de réfléchir à sa mise en place en amont et de le rendre intelligent. Sur de gros volumes de données, le Big Data se révèle encore une fois indispensable.

 

Ainsi, dans le secteur du marketing, les possibilités de progrès grâce au Big Data n’ont de limites que le nombre de données récoltées. Cette technologie est beaucoup plus rapide : cibler votre clientèle au moment où elle est en train de faire sa recherche et non une fois l’achat réalisé. Le Big Data permet de susciter l’achat compulsif quand le client est prêt à dépenser. L’avenir sera dans l’annonce publicitaire qui doit devancer les besoins des internautes grâce à des connaissances pointues sur ces derniers, combinées aux tendances actuelles permises par la collecte des données externes.

 

[1] Google, Amazon, Facebook, Apple

Partager :
Partager sur Twitter
Partager sur LinkedIn
Partager par email